Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2009 2 12 /05 /mai /2009 07:26

Cour de justice, excès de pouvoir !

Parlement européen, excès d'impuissance !



Faut-il s'étonner de voir tant de militants purs et durs prêts à rengainer leurs exigences démocratiques au nom de l'efficacité électorale ? Les Français sont bien conscients que les élus ne se sentent jamais tenus par les promesses qu'ils ont faites .Pourtant, ils ne parviennent pas à renoncer aux soirs d'élections qui fleure bon la revanche populaire.

Mais, cette fois, l'enjeu est de taille car le seul fait de participer aux élections européennes revient à cautionner un système politique non démocratique et totalement inféodé à la loi du marché commun européen. Les traités, véritables tables de la Loi, sont gravés dans le marbre capitaliste. Et le Traité de Lisbonne, agitant la carotte d'un pouvoir étendu des députés européens -qui exclue toutefois les domaines décisifs pour notre avenir- parachèvera ces orientations ultra libérales. Les élections au Parlement sont une mascarade destinée à laisser croire que les peuples ont encore leur mot à dire. Or les toutes dernières décisions « sociales » de la Cour de Justice des Communautés européennes, qui mettent à mal le droit des salariés, nous prouvent le contraire. Pourquoi ? La majorité du Parlement européen serait-il composé de députés anarcho- communistes qu' ils ne pourraient pas s'opposer aux arrêts de la puissante Cour de justice européenne car en véritable souveraine elle impose ces décisions à tous les Etats-membres. Et ses pouvoirs seront encore étendus avec le Traité de Lisbonne.

Et les députés  ne pourraient non plus  proposer de nouvelles législations, droit exclusif de la Commission.

Est-il possible de changer la donne ? Peut-être mais certainement pas de l'intérieur. Restent des solutions plus concrètes : la grève générale reconductible et la mise en place d'une capillarité des initiatives alternatives : Le travail et l'argent constituant les deux moyens les plus efficaces de contrôle des peuples.

Ne votons pas, réfléchissons !

Sinon nous ressemblerons à des alouettes affolées prises dans les miroirs qui les condamnent.


Par Geneviève Confort-Sabathé, docteur es sciences de l'éducation,


Partager cet article

Repost 0
Published by ALTERS ECHOS, le journal - dans Elections européennes
commenter cet article

commentaires