Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 09:12
Dans un mois se tiendront les élections européennes...
Il y a peu, sur ce blog, était rappelée la position de l'Alternative en Midi-Pyrénées en ce qui concerne ces élections. L' AMP ne participera pas aux élections européennes. Elle ne proposera pas de candidatures et ne soutiendra pas de liste particulière.
Par contre certains de ses membres s'expriment pour soutenir une liste. Aujourd'hui, François Simon pour "Europe Ecologie" et Yannick Dignac pour le "Front de Gauche".
A suivre, dans les prochains jours, Cécile Pébereau qui appelle à l'abstention.




L'ECOLOGIE : UNE PRIORITE SOCIALE



Mon combat militant, associatif, politique est celui des luttes pour la justice sociale, la conquête des droits, la redistribution des richesses, la remise en cause du libéralisme mondialisé.

Au fil des luttes, des élections, une conviction s'est affirmée. Tout projet de société plus juste, au Nord comme au Sud, devait être pensé en tenant compte de l'exploitation conjointe des hommes et de la planète, de la finitude d'un monde hélas considéré en expansion par les adeptes de la croissance. La spoliation des habitants du Sud, l'illusion consumériste proposée aux pauvres du Nord, le  désastre écologique, imposent de porter ces exigences de droits et de justice dans une pensée totalement novatrice, celle d'une écologie radicale et pragmatique, en opposition aux postures vertueuses et proclamatoires.

Il faut cesser de clamer la nécessaire redistribution des richesses comme alternative aux possédants, sans redéfinir une autre société, car tout serait illusion et simple redistribution à l'intérieur d'un monde productiviste et capitaliste. L'insupportable exemple est la Chine, son expansion capitaliste et sa dialectique.

Une autre voie doit être ouverte, de fait post-capitaliste. L'accumulation des crises financière, énergétique, sociale, écologique et aujourd'hui sanitaire en démontre l'urgence. Seule la justice écologique peut y répondre.

Polémiquer sur Lisbonne, Nice ou Maastricht n'a plus de sens, lorsque la Grande-Bretagne assume un déficit de 12,5% du PIB, que les états européens concoctent des mesures protectionnistes !

Seule la dimension européenne peut peser pour construire un autre monde. A nous de définir l'Europe que nous voulons.

Avec Europe-Ecologie, nous dénonçons le pacte de stabilité et proposons un pacte de coopération écologique et solidaire européen ainsi que la mise en place d'une Constituante pour définir les bases de l'Europe de demain.

L'écologie est une exigence politique, sociale, et il faut s'engager à cette prise de conscience socio-écologique.

Certains ont fait d'autres choix. J'espère que nous saurons nous retrouver sur cette base : plus jamais sur le principe de relance de la croissance, mais par la redistribution écologique.

                                                                                                   François Simon

 


                                                                                             

POUR UNE GAUCHE DE GAUCHE AVEC JEAN-LUC MELENCHON ET LE FRONT DE GAUCHE

Pourquoi voter ?

L'enchaînement des crises financières puis économiques, amplifiant la dérégulation sociale et le dérèglement climatique, positionne les élections européennes dans un contexte de crise historique du capitalisme.

La crise politique qui en découle, avec l'impuissance des Etats et des partis traditionnels, favorise les tentations autoritaires, où les extrêmes droites peuvent à tout moment resurgir, et les risques de guerre renaître.

Aujourd'hui, il est clair que les zélateurs du « Modèle européen », sont des complices du néolibéralisme. En atteste  la position ultramajoritaire du Parlement européen, en mars dernier, pour le renforcement du lien transatlantique.

« Il faut changer d'Europe ! » : Depuis 2005 et la campagne contre le TCE où l'AMP a pris clairement toute sa place, cette exigence ne cesse de grandir à travers le continent et est majoritaire en France. Il serait donc incohérent de s'abstenir en 2009.

Pour qui voter ?

Le nombre et la radicalisation des mouvements sociaux que nous connaissons partout en Europe et dans les DOM  prouvent que l'unité peut faire plier les possédants.

Il faut des réponses politiques à la hauteur des exigences de l'heure. L'Amérique latine nous trace la voie de possibles « Révolutions par les urnes ».

Le Front de Gauche s'inscrit dans une logique de rassemblement, prônée par l'AMP, visant à rassembler autour des enjeux sociaux, écologiques et démocratiques, l'ensemble des forces politiques, syndicales, ou associatives. La diversité des soutiens à ce Front le prouve.

Clairement pour construire « une Gauche de gauche », unitaire et pas solitaire, ancrée dans la tradition de la gauche républicaine laïque et féministe, sur un projet d'écologie politique, mon soutien va à Jean-Luc Mélenchon et la liste qu'il conduit.

L'unité des millions d'hommes et de femmes en lutte  engage notre responsabilité politique, Rendez-vous le 3 juin au Zénith de Toulouse.


                                                                                                          Yannick Dignac

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ALTERS ECHOS, le journal - dans Elections européennes
commenter cet article

commentaires