Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2008 5 03 /10 /octobre /2008 14:18

Contrairement à l’hypothèse que j’avais émise avant les élections et qui a été publiée dans Alters Echos, ce n’est pas aux Verts que le PS a laissé une place aux sénatoriales de Haute-Garonne… mais au PRG ! L’hypothèse me semblait cohérente car les Verts du 31 me paraissent plus représentatifs que le PRG d’un courant politique réel du département.

Conséquence pratique : de quatre sénateurs PS on passe à quatre sénateurs de « gauche », le cinquième poste étant acquis par la droite à la proportionnelle.

Si on compare les noms des sortants : Bertrand Auban, Maryse Bergé-Lavigne, Jean-Pierre Plancade et Gérard Roujas, aux noms des nouveaux élus(1) on ne peut pas savoir que le PS Jean-Pierre Plancade a fait liste dissidente nommée « engagé à gauche » qu’il a été élu su cette liste… et qu’il siège à présent au groupe PRG. Donc sur quatre sénateurs de gauche deux sont PS et deux sont avec le PRG !

Les Verts peuvent-ils tirer comme conséquence que toute alliance locale avec le PS les placera bien après le PRG et le PCF donc à l’écart de la gestion politique ?

Il se trouve que pour les Verts, avec les Européennes, l’alliance en perspective avec Nicolas Hulot d’un côté et José Bové de l’autre risque de grignoter des élus au PS (pour le PCF il est déjà plus que marginal dans l’élection européenne).

Autant de combinaisons qui ne peuvent que bénéficier au NPA dont la stratégie sans géométrie variable est la plus lisible quant à son opposition à ce qu’il convient d’appeler politiquement l’UMPS. En effet, quand le PS s’allie même sans justification apparente avec le PRG, il cautionne les alliances évidentes entre Baylet et Borloo dont nous savons que ce dernier, chef des radicaux valoisiens est aussi ministre de Sarkozy.

Si une autre gauche, liant écologie et social, n’arrive pas à s’organiser clairement et rapidement, elle laissera un vaste espace politique soit au PS et ses alliés, soit au NPA. Pour le NPA, ça me dérange peu, mais pour la survie du PS tel qu’il est, ça m’inquiète au plus haut point.

 

                                                                                           3-09-2008 Jean-Paul Damaggio

 

Nouveaux élus de Haute-Garonne : Bertrand Auban (PS), Laborde Françoise (PRG), Mirassou Jean-Jacques (PS), Jean-Pierre Plancade (allié au PRG), Chatillon Alain (sans étiquette).

Partager cet article

Repost 0
Published by ALTERS ECHOS, le journal
commenter cet article

commentaires